Robert Dupras Jr., M.Ed.
Salle Participants

 

Ma réflexionRobert Dupras

Voir aussi archives plus bas...

 

Voici ma réflexion de Juin 2009 que je vous partage :

 

Le fameux lâchez prise


Vas-tu finir par lâcher prise ? Pourquoi parle-t-on souvent de lâchez prise ? Pourquoi lâchez prise ?

Nous avons tous des événements dans notre sac à dos qui sont lourds à porter. Des souvenirs de notre vécu que nous aimerions mieux ne jamais avoir vécu ou avoir fait vivre aux autres. Ces souvenirs on ne peut les effacer de notre mémoire et ils nous hantent constamment. Ils grugent notre énergie. Parfois cela nous amène de l’insomnie, des maux de tête, des stress. Il en découle souvent des MAL À DIT maladie !

On est malheureux et on rend aussi les gens autour de nous malheureux par notre malheur. Notre tristesse est contagieuse sur notre entourage. On traîne cette peine sur nos épaules, dans notre sac à dos qui est l’histoire de notre vie.

Il est important de comprendre que nous sommes responsables de notre malheur autant que de notre bonheur.

Si tu veux continuer d’être malheureux, concentres-toi encore et encore sur cet événement malheureux et dis-toi que t’es pas chanceux. T’es pas compris et que tu fais pitié. Tu as parfaitement raison, tu fais pitié. Et tu pourrais t’en sortir, si tu le veux. Mais plusieurs ne le veulent pas, c’est leur seul moyen d’attirer l’attention pour être vue, entendue et reconnue. Ils poursuivront tant que cela sera rentable pour eux et qu’on voudra bien les entendre. Dommage pour eux de devoir rester sur le 1-800-pitpit. Les VRAIS leur diront de se prendre en main et de lâchez prise. Les autres les écouteront pour à leur tour pouvoir se plaindre de leur propre misère. Les malheureux se rassembleront dans leurs malheurs.

Ceux qui ont une bonne estime d’eux s’éloigneront, lâcheront prise pour rester positif dans leur vie.

  • Lâchez prise, c’est décidé ce vouloir être heureux.
  • Lâchez prise, c’est de comprendre qu’on vit maintenant aujourd’hui, dans le présent qui est un présent.
  • Lâchez prise, c’est arrêté de se plaindre et regarder l’apprentissage qui en découle.
  • Lâchez prise, c’est de comprendre que le pare brise de ton auto de vie donne une plus grande vue présente vers ton avenir que de regarder dans ton petit miroir vers ton passé en arrière de toi.
  • Lâchez prise, c’est de se servir de ce qui arrivé en arrière positivement pour mieux voir en avant.
    Lâchez prise, c’est décider de ne plus être une victime.
  • Lâchez prise, c’est décider de prendre sa vie en main et d’en faire une réussite avec une ATTITUDE POSITIVE.
  • Lâchez prise, c’est de comprendre qu’on a souvent eu besoin de ces expériences négatives là pour avancer dans la vie.


J’ai dû apprendre à lâchez prise à plusieurs reprises pour retrouver mon pouvoir et contrôler ma vie. J’ai compris que lorsque je ne lâchais pas prise, que je radotais mon passé, je ne vivais pas mon présent. Je ne le goûtais pas.

J’avais même tendance à blâmer les autres de mon malheur au lieu de me responsabiliser.
Chaque fois que je référais à ce passé négatif, sans y lâchez prise, j’étais triste et sans pouvoir.
J’ai donc décidé d’être heureux à nouveau et c’est par le lâchez prise que j’y arrive.
Mon auto neuve fut frappé par un jeune … j’ai vite compris que de crier ne la remettrait pas neuve. Je devais lâchez prise et garder une attitude positive. J’étais vivant en santé physiquement et mentalement par mon attitude positive.

Mes enfants sont devenus des adultes responsables et autonomes, je me dois de lâchez prise. Mon rôle de base est terminer, je suis maintenant consultant au besoin.

Mes abuseurs ne m’atteignent plus maintenant que je ne leur donne pas de pouvoir sur ma vie. C’étaient tous des malheureux lors de leurs abus. Je leurs souhaite tous d’être heureux pour ne plus qu’ils blessent les autres. Tout comme moi qui ai aussi abusé des autres dans mes moments de malheurs. Mais je lâche prise. J’ai compris que l’on fait de notre mieux avec les connaissances que nous avons. Et que je dois regarder en avant. Je lâche prise.

Je lâche prise sur les gens qui parlent en mal de moi. Je ne leur donne pas mon pouvoir. Je fais le mieux que je peux avec mes connaissances qui s’améliorent avec l’expérience que je gagne souvent par mes erreurs qui sont devenus des apprentissages.

Lâchez prise se rattache au passé négatif. Pour ne plus être l’esclave de ce passé mais goûter et apprécier mon beau présent de tous les jours, je décide de lâchez prise.

Quand vas-tu apprendre à lâchez prise pour être heureux ?


Viens rejoindre les positifs. Fais le ménage dans ton sac à dos. Fais le ménage dans ton entourage. Apprend à bâtir sur du positif. Reprends ton pouvoir et la meilleur façon c’est de lâchez prise et être pro-actif.

De quoi aurais-tu besoin de lâchez prise pour être plus heureux au présent ? Fais ta liste
Prend le point le plus important et décide aujourd’hui de lâchez prise pour te donner le droit au bonheur présent.

Bonne réflexion..

J’aime lire tes commentaires suite à ma réflexion,
Mes amitiés,
Robert

SVP donner moi vos commentaires et vos réflexions

robert@robertdupras.net


 

Archives
Réflexions de Robert Dupras Jr. M.Ed.

 

2009

  • Mai 2009
    Ton rôle comme ADO, c’est quoi ?
  • Janvier 2009
    Une nouvelle année, une résolution mais surtout action pour réussir ta vie.

2008


2007

  • Décembre 2007
    Pourquoi ne pas passer les fêtes avec nos parents et ami(e)s dans le contact de l’ÊTRE plutôt que dans le paraître et l’avoir ?
  • Novembre 2007
    Pourquoi est-ce que notre bonheur dépend des autres ?
  • Octobre 2007
    Donner ou garder son pouvoir ?
  • Septembre 2007
    Les excentriques meurent très vieux m'a dit Jacques Languirand.
  • Août 2007
    J’ai un secret à vous partager !
  • Juin 2007
    Envoie-nous des fous
  • Mai 2007
    Ton passé positif et négatif a fait de toi ce que tu es !
  • Avril 2007
    J’ai réalisé en voyage que l’on a tous un sac à dos qui est trop souvent trop lourd, comme durant mon voyage.

 


 

Témoignages et commentaires des participant(e)s

www.000webhost.com